Aînés

Comme pour la population en général, le nombre d’aînés est en augmentation dans les communautés des Premières Nations.

Nos aînés vivent souvent des situations d’isolement et de précarité financière. Il est essentiel pour le secteur du développement social d’intervenir auprès de ces personnes.

La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) agit en étroite collaboration avec le gouvernement du Québec dans le cadre de son plan d’action pour contrer la maltraitance envers les aînés. Bien que traditionnellement reconnues pour le respect qu’ils ont des aînés, les Premières Nations sont tout de même concernées par cette problématique. Les conditions de surpeuplement, de pauvreté et d’isolement dans les communautés sont des facteurs de risque de maltraitance et de violence envers les aînés. Il est important de sensibiliser la population à l’importance du bien-être des aînés.

La CSSSPNQL collabore avec les coordonnateurs des différentes régions du Québec afin de concerter les services et les ressources disponibles, tout en veillant à ce que les spécificités des Premières Nations soient prises en considération.

Objectifs

Le secteur du développement social des Premières Nations du Québec s’active à l’intérieur de ce champ d’intervention afin de

  • fournir de l’information aux communautés et aux organisations et les assurer de la collaboration de la CSSSPNQL;
  • favoriser l'application des actions et l’actualisation de l’information;
  • rendre accessible différentes informations pour les communautés et les organisations des Premières Nations;
  • favoriser un continuum des services offerts;
  • cerner les besoins spécifiques des communautés et encourager la recherche de solutions;
  • maximiser les actions pour le mieux-être des aînés des Premières Nations.

Information

Pour obtenir plus d’information sur les activités du secteur du développement social touchant le bien-être des aînés, vous pouvez contacter Mme Edith Picard Marcoux,