Historique

La gouvernance dans le domaine de la santé et des services sociaux est l’une des préoccupations centrales des Premières Nations depuis longue date, autant au Québec que dans les autres régions et territoires du Canada et ailleurs dans le monde.

En 2006, les Premières Nations au Québec ont collectivement amorcé une réflexion et pris la décision de mettre en place un plan directeur de la santé et des services sociaux. Une vaste consultation a été menée à travers le Québec et, de là, a été rédigé le Plan directeur de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec 2007-2017, Remédier aux disparités… Accélérer le changement. Ainsi, le processus de gouvernance découle du constat dressé par les Premières Nations sur la nécessité de renouveler la structure actuelle afin de mettre de l’avant leur volonté d’autodétermination.

  • En 1876, l’adoption de la Loi sur les Indiens par le gouvernement du Canada prive les Premières Nations de leur autonomie dans la plupart des sphères d’activité, incluant la santé et les services sociaux.
  • Depuis 1965, les Premières Nations travaillent activement à leur autodétermination et à la prise en charge des services qui leur sont destinés, dans une perspective de développement social, économique et culturel.
  • 2006 : À la suite d’un important travail de réflexion et de consultation, les Premières Nations au Québec ont mis en place un plan directeur de la santé et des services sociaux
  • 2007 : Adoption du plan directeur par les Chefs de l’APNQL
  • En 2014, les Chefs de l’APNQL ont adopté une motion réitérant leur appui à la révision du mode de gouvernance actuellement en vigueur.
  • Cette nouvelle motion a réaffirmé la volonté des Premières Nations de mettre en place un processus d’écoute et de réflexion visant à élaborer un nouveau modèle de gouvernance qui réponde à leurs besoins et spécificités.
  • À l’automne 2014, c’est le début du Processus de gouvernance en santé et en services sociaux des Premières Nations au Québec.