Fonds d’intégration des services de santé

Le Fonds d'intégration des services de santé (FISS) vise à mieux répondre aux besoins en soins de santé des Premières Nations. C’est la suite du Fonds de transition pour la santé des Autochtones (FTSA).

Cette initiative de Santé Canada a pour objectif d’améliorer la collaboration entre les partenaires fédéraux, territoriaux, provinciaux et autochtones dans le domaine de la santé.

Elle a permis de financer des projets à travers le pays dont plusieurs au Québec, dont 2 soumis par la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL). Ces 2 projets sont le Projet d’appui à l’implantation de protocoles en santé mentale et dépendance et le Projet de gouvernance en matière de santé et services sociaux pour les Premières Nations du Québec.

Projet d’appui à l’implantation de protocoles en santé mentale et dépendances

Ce projet vise à améliorer la collaboration entre les centres de santé dans les communautés des PN et les Centres de santé et services sociaux (CSSS) de leur territoire pour la santé mentale et les dépendances à travers la signature de protocoles de collaboration.

Comment ça fonctionne

Un groupe de travail composé du MSSS, de Santé Canada et de la CSSSPNQL a élaboré un modèle de protocole de collaboration en santé mentale et dépendances. Les communautés intéressées seront accompagnées dans la négociation avec le CSSS de leur territoire et la mise en place du protocole.

Projet de gouvernance en matière de santé et services sociaux pour les Premières Nations du Québec

Ce projet vise à améliorer l’offre et l’accès aux services de santé sur les plans local et régional à travers le développement de modèles de gouvernance adaptés aux besoins et aux réalités des Premières Nations du Québec.

Comment ça fonctionne

Dans le but de nourrir la réflexion des communautés sur les thèmes de la gouvernance et de l’autodétermination, la CSSSPNQL mène des activités de recherche et de cueillette d’information au sujet des programmes, des services, des initiatives et des modèles de gouvernance chez les populations autochtones.

Le fruit de ces recherches permet aux dirigeants locaux de participer de manière éclairée à la réflexion et à la construction d’options de modèles de gouvernance. En effet, la consultation, la concertation et le partage d’expérience entre les Premières Nations du Québec permettront d’élaborer des options de modèles de gouvernance adaptés à leurs besoins et à leurs réalités.

Les options proposées seront ensuite validées par l’assemblée des chefs de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) et selon les modèles choisis, la CSSSPNQL entreprendra des négociations avec les partenaires gouvernementaux pour implanter ces modèles tant au niveau local que régional.

Enfin, la CSSSPNQL élaborera un plan de communication stratégique lié à la gouvernance en santé et services sociaux et s’assurera du suivi du projet et de ses résultats.

Comités consultatifs régionaux

Des comités consultatifs multipartites seront formés dans chaque province et territoire. Ces comités planifieront les mesures d'amélioration de l'intégration des services de santé dans l'objectif de mieux répondre aux besoins des Premières nations, des Inuits et des Métis.

Chaque comité dressera un plan d'intégration s'inspirant des leçons tirées du Fonds de transition pour la santé des Autochtones et d'autres bonnes pratiques en cours ailleurs. Ce plan définira les futurs secteurs prioritaires pour l'intégration des services de santé dans la province ou le territoire. En outre, les comités superviseront et évalueront les activités d'intégration.

Le Comité consultatif régional du Québec a publié son Plan d’intégration du FISS pour les Premières Nations et Inuits du Québec en octobre 2011.