Suicide

La perte des repères traditionnels et d’autres facteurs socio-économiques, psychologiques, situationnels et culturels contribuent au taux de suicide particulièrement élevé chez les Premières Nations et les Inuits du Québec et du Labrador, spécialement chez les jeunes.

Cette situation a mené à la création de la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les jeunes autochtones, un programme de prévention du suicide adapté à la culture et au mode de vie des Premières Nations.

Prévention au sein de la communauté

La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) peut aider les intervenants en santé et en services sociaux à implanter des mesures pour prévenir le suicide et intervenir en situation de crise après un suicide au sein des communautés.