L'APNQL met en évidence la Journée du mieux-être des Premières Nations ainsi que la Semaine de prévention du suicide

Par Chantal Cleary | févr. 01, 2018

WENDAKE, QC, le 1er févr. 2018 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, attire l'attention sur la septième Journée du mieux-être des Premières Nations de même que la 28e édition de la Semaine de prévention du suicide.


Le 1er février de chaque année, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) souligne la Journée du mieux-être des Premières Nations, décrétée en 2011 par les chefs de l'APNQL. Pour l'édition 2018, qui a pour thème « Mon mieux-être, ça m'appartient et ma communauté y participe! », la CSSSPNQL offre une version revampée de la roue du mieux-être et un outil interactif qui proposent plusieurs activités pour sensibiliser la population au mieux-être individuel et collectif.

Parallèlement et sous le thème « Parler du suicide sauve des vies », la Semaine de prévention du suicide battra aussi son plein partout au Québec, du 4 au 10 février 2018. Pour l'occasion, la CSSSPNQL a produit une vidéo intitulée « On est là pour toi / We are here for you » qui vise à mobiliser les Premières Nations et les Inuits pour qu'ils prennent conscience du rôle qu'ils ont à jouer dans la prévention du suicide.

« Le mieux-être global des membres de nos nations est un facteur déterminant pour l'amélioration de nos conditions de vie, qui permet d'assurer un avenir meilleur pour nos générations à venir. Intimement liés, ces deux événements sont donc l'occasion pour l'ensemble des Premières Nations de s'attarder à leur santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle, et de s'aider les uns les autres. J'encourage tout le monde à agir, individuellement et collectivement, et à prendre des mesures lors de ces deux événements », a affirmé le Chef Ghislain Picard.

« Le suicide et l'automutilation sont les principales causes de décès chez les Premières Nations. Bref, un nombre « record » de nos gens meurent de causes tout à fait évitables. Il est impératif que les dirigeants et les communautés des Premières Nations et nos partenaires continuent à mettre l'accent sur la prévention du suicide et la santé mentale de façon générale, tout simplement parce que cela ne devrait pas se produire en 2018 au Canada », a déclaré Derek Montour, président du conseil d'administration de la CSSSPNQL.

« Je demande à tous les Autochtones et à tous les Canadiens de s'entraider en vue de corriger cette situation bouleversante qui sévit quotidiennement dans nos communautés. La 28e édition de la Semaine de prévention du suicide et le 1er février, Journée du mieux-être des Premières Nations, arrivent à grands pas; c'est une bonne occasion de 'crier' que nous sommes tous unis dans l'engagement d'apporter un changement », a-t-il ajouté.

Pour accéder aux outils produits pour la Journée du mieux-être des Premières Nations ou pour visionner la vidéo, consultez le site Web de la CSSSPNQL, au www.cssspnql.com.

À propos de l'APNQL

 
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql.com.


À propos de la CSSSPNQL

 
La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador soutient les communautés et les organismes des Premières Nations et les Inuits au Québec et au Labrador dans la défense, le maintien et l'exercice des droits inhérents en matière de santé et de services sociaux, en plus de les aider dans la réalisation de programmes adaptés culturellement. www.cssspnql.com.

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Alain Garon, APNQL, Conseiller aux communications, agaron@apnql.com, 418-254-4620; Waseskon Awashish, CSSSPNQL, Conseillère en communications, waseskon.awashish@cssspnql.com, 418-842-1540, poste 2308