Merci, Monsieur Canadian, de votre grand dévouement auprès des athlètes des Premières Nations.

Par Chantal Cleary | juin 29, 2018
 

La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador tient à rendre hommage à Dave Canadian, un Mohawk de Kahnawake, engagé, qui a consacré une bonne partie de sa vie aux jeunes athlètes de sa communauté et d’ailleurs. Il est malheureusement décédé le jeudi 28 juin. Nous profitons de ce moment pour exprimer nos plus sincères condoléances à la famille et à la communauté. 

Dave Canadian était un homme très impliqué socialement auprès des jeunes et dans le sport. Il y a 30 ans, il a contribué à mettre sur pied, dans sa communauté, un centre de lutte amateur national, où il a entraîné plusieurs générations de jeunes sur les tapis de lutte, les poussant à atteindre le maximum d’eux-mêmes. Mentor par excellence, il été entraîneur à la Kahnawake Survival School, de 1984 à 2006, où il a remporté 17 championnats de lutte (GMAA) et plusieurs championnats provinciaux et nationaux.

L’an dernier, alors qu’il était conseiller spécial pour l’équipe Porte de l’Est et du Nord (PEN), il a été honoré par le conseil exécutif des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord (JAAN), à Toronto, pour son travail remarquable envers l’organisation. Il s’était impliqué malgré sa santé déclinante, un autre exemple de courage sans mesure. Soulignons qu’il a été présent aux neuf éditions des JAAN, soit depuis leur création. Il a toujours été dévoué dans ses fonctions diverses, que ce soit à titre d’entraîneur, de chef de mission, de président et de vice-président du conseil d’administration. D’ailleurs, il connaissait le nom de tous les membres de l’équipe PEN. 

Pendant toutes ces années, même jusqu’à tout récemment, il a su faire évoluer le goût du sport chez les jeunes mohawks et autres jeunes des Premières Nations, les menant au succès dans plusieurs compétitions. Il a su donner beaucoup d’espoir à ces jeunes.

Niawenko :wa