« Ça va bien aller » dans nos communautés

Par CSSSPNQL | juin 03, 2020
Au cours des dernières semaines, plusieurs personnes ont su redoubler d’originalité et d’audace pour apporter un peu de positif dans leur communauté. Voici un survol des initiatives qui ont retenu notre attention.



Les Premières Nations au Québec, à l’instar du reste de la population mondiale, traversent actuellement une période incertaine en raison de la pandémie de la COVID-19. Avec raison, cette situation peut apporter son lot d’inquiétudes et de stress chez certains individus. Heureusement, au cours des dernières semaines, plusieurs personnes ont su redoubler d’originalité et d’audace pour apporter un peu de positif dans leur communauté. Voici un survol des initiatives qui ont retenu notre attention. 

Kitigan Zibi 

À Kitigan Zibi, Tanayah Chabot et Cashmen Chabot ont eu la brillante idée de distribuer des pages à colorier et des autocollants sur lesquels on pouvait lire « We will get through this – Kiga Jabwimin ». Un petit geste qui a su apporter un peu de couleur dans la vie de leurs proches et des membres de leur communauté! 

Long Point First Nation 

Eli MacInnis Polson, 11 ans, a profité du fait que son école était fermée pour s’adonner à une toute nouvelle activité : peindre des pierres et les distribuer un peu partout au sein de sa communauté. Sur ses créations, on trouve notamment des arcs-en-ciel et des mots d’encouragement, comme « Be safe. Stay strong. Be happy ». En faisant une promenade, ses voisins et ses proches peuvent alors faire d’agréables trouvailles et ainsi garder le sourire pendant le confinement. 

Kahnawake 

Mouchie Goodleaf, DJ depuis 40 ans, a eu recours à un moyen bien original pour mettre un peu de joie dans la journée de son père, un résidant du centre hospitalier Kateri Memorial, à Kahnawake. Au début du mois de mai, par un bel après-midi ensoleillé, il a transporté son équipement de sonorisation dans le stationnement de l’hôpital, où il a fait jouer des classiques, du country et de la musique de gigue, au grand bonheur des patients et du personnel. Plusieurs personnes se sont alors mises à danser et à chanter à l’extérieur du bâtiment; un moment magnifique! 

Manawan 

Près de 10 000 visionnements sur YouTube, c’est ce qu’a accompli l’artiste Sakay Ottawa avec sa chanson « Kata iti miroparin (ça va bien aller) ». Véritable message d’espoir, cette pièce a pour objectif d’apporter un peu de positif aux membres des communautés des Premières Nations, tout en rendant hommage aux aînés qui ont su traverser différentes épreuves au cours de leur vie. Soulignons également la participation d’Ivan Boivin-Flamand, de Wasimia Flamand Charland, de Reginald Echaquan, de Laura Niquay (Wemotaci), de Nikan Awashish et de José-Noël Chachai (Opitciwan) à ce superbe projet. 

Vous avez été témoins de belles initiatives au sein de votre communauté depuis la pandémie? N’hésitez pas à les partager avec nous en nous écrivant, au info@cssspnql.com